L’avion, un mauvais oiseau

Ce n’est pas un secret, l’avion est créé sur la base de nos maîtres inspirateurs en matière de vol : les oiseaux.

Mouette en vol stationnaireLes créations de la Nature constituent notre source d’inspiration primaire mais sont tellement abouties qu’il me parait impossible d’atteindre leur perfection.

En tout cas les oiseaux décollent et se posent face au vent, alors moi je fais pareil pour ne pas vexer la Nature.

Dans certains processus d’apprentissage, il arrive que l’élève dépasse le maître. Mais dans notre cas, on en est franchement loin ! J’ai passé 6 mois complets à apprendre les principes de bases de l’aviation, mais à observer les oiseaux je réalise à quel point nos machines volantes sont simples par rapport à la perfection de nos amis ailés.
Eux sont tellement évolués qu’ils sont capables de jouer avec le vent pour faire du vol quasi-stationnaire (ça, des avions tels que le Storch savent le faire) afin d’attraper des miettes de pain lancés par des promeneurs (ça, le Storch ne le fait pas) ! Eux ne passent pas en premier titre des bulletins d’informations du monde entier quand ils réussissent un amerrissage. Enfin, eux n’ont pas besoin de gyroscopes pour réaliser une navigation précise.


Une réflexion sur “L’avion, un mauvais oiseau

  1. J’aime tellement tes billets François… Ce n’est pas trop technique et tout le monde est en mesure de comprendre ce que tu racontes puisque tu l’expliques avec une telle précision. J’ai très hâte à ton prochain écrit…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s